Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 01:15

                                                               

Qui n’a jamais eu l’âme

Balayée comme une lame

Déferlant de l’océan

Par le regard d’une femme

Marquant d’une soudaine entame

Vot’ cœur ouvert béant ?

 

Il faut être un ascète ou un saint

Pour n’y voir qu’un instant malsain

Pour ne pas se laisser séduire

Au risque de vous éconduire

Pour ne pas se laisser prendre au jeu

Et ignorer du sentiment, l’enjeu

 

Qui n’a jamais dans sa vie

Caressé Vénus de ses yeux

Et pensé, ce corps là, je le veux

Qui ne s’est à son charme asservi

Jusqu’à voir son désir assouvi

Et n’en fera jamais les aveux

 

Car il n’aurait pas fallu naître

Pour ne jamais cela connaître

Non savons que  pour vivre heureux

La nature a voulu qu’on soit deux

 

 

Mais deux ne font pas l’unité

Et si la paire sert de repère

Elle reste encore un mystère

Pour celui qui cherche sa vérité

 

Qui n’a jamais été emporté

Par les foudres d’une passion

Et choisi le mariage pour mission

En s’en trouvant tout exalté !

Mais devant tant de compromis

De cette mission s’est démis

Puis de sa promesse, écarté

A de son amour avorté !

 

Qui n’a jamais connu parfois

Le bonheur illusoire

D’une trop belle histoire

D’amour ou de romance ?

Je ne crois pas que différent je sois

Moi aussi j’ai du un jour y croire

Sentir mon cœur dans cet état choir

Oui j’aurai connu cette chance

 

Un plus un font deux

Quand les corps se confondent

Quand l’union les abonde

Dire une seule chair

Ne résonne pas clair

Pour ce chacun de nous

Qui est en soi quelqu’un

Qui  à autrui se noue

Ne peut jamais se fondre

Ni les deux se confondre

Et si l’amour inonde  

Et s’il est opportun

D’avoir une âme-sœur

On reste seul au monde !

 

CHRISTIAN

Octobre 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Démocrate
commenter cet article

commentaires