Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 19:54

Naviguer sur la toile est un plaisir de ce siècle. S’en est un pour moi. Enfin, on peut se connecter pour dialoguer avec un autre être humain dans l’instant T n’importe où dans le monde !

Chaque nuit, je revis ce plaisir et j’enrichis ainsi mes contacts. Aujourd’hui, je sais que si Internet avait existé du temps de ma jeunesse, je ne me serais jamais marié.

Or, paradoxe, nombreux sont celles et ceux qui l’utilisent pour justement y faire la rencontre qui pourrait bouleverser leur vie (du moins, l’espèrent-ils). Mais qui vous dit que, une fois cet être là trouvé, lorsqu’ils se mettront en couple, ils n’auront pas de nouveau envie de continuer à aller surfer sur cette vague, car l’on peut en devenir accroc comme d’une drogue !

Internet ne donne plus l’envie de se fixer vraiment tant cet espace virtuel est devenu réel (chat, photos, journal intime, webcam, échange et séduction), et que cet outil planétaire permet de partager ses pensées et émotions à distance sans risquer d’aliéner sa vie à quelqu’un(e) qui viendrait envahir tout votre espace et votre temps ! Avec Internet, vous ne  serez jamais plus seul chez vous, plus seul au monde. Vous pouvez couper à tout instant la connexion (grande liberté sans engagement à risque donc ; pas comme le mariage !)

Vivez donc la toile et devenez membre de cette grande famille ou société qui vit branchée en réseau de façon quasi permanente.

Echangez, partagez vos émotions ; livrez vos idées aux autres, votre vie même. Obtenez ainsi des réponses à vos questions, même les plus intimes ou existentielles. Vous aurez alors « épousé » Internet (en lieu du mariage), c’est-à-dire une grande partie de l’humanité et non plus un seul des éléments qui la composent !

C’est cela notre univers de demain : l’unité dans la diversité. Vous entrez sur « Facebook » et des milliers d’amis potentiels se révèlent à vous, partageant votre quotidien tout comme vous enrichissant du leur. Quel temps peut-il bien alors vous rester pour vous occuper d’une famille cellulaire si celle que vous vous êtes crée sur la toile devient immense ?

Choisir va devenir le casse-tête humain de ce siècle. Car, combien de milliards d’hommes et de femmes sur notre vieille terre ? Vos nuits ne vous suffiront pas à les croiser tous ! Mais votre désir d’en connaître le plus possible s’attisera, c’est certain, puisque vous êtes dans la logique du surf et que vous allez penser qu’il y a toujours quelqu’un de plus intéressant avec qui se connecter.

Prenez donc un peu de temps de sommeil quand-même. Hélas ce monde là va également peupler vos rêves et vos fantasmes.

DEMOCRATE

Partager cet article

Repost 0
Published by Démocrate - dans famille
commenter cet article

commentaires